Connectez-vous S'inscrire
la protection sociale de branche

AG2R La Mondiale Matmut: déjà le divorce !

09/05/2019

Un vrai coup de tonnerre dans le monde souvent feutré de l'assurance a résonné en fin d'après-midi: le Conseil d'administration de la Mondiale annonce suspendre sa participation à l'unification du groupe AG2R La Mondiale Matmut officialisé en début d'année.



De grandes ambitions pour une union hors norme

Constituer "le premier groupe de protection sociale en assurance des personnes et de leurs biens", c'était le leitmotiv de l'officialisation du nouveau groupe AG2R La Mondiale Matmut né le 1er janvier dernier.
A la différence de fusion d'acteurs sur des périmètres assurantiels similaires tels qu'Humanis et Malakoff Médéric, la nouvelle entité avait pour ambition de "développer une approche globale en direction des professionnels et entreprises" en tablant sur la diversification des risques en assurance dommage (l'automobile et l'habitation, coeur de métier de la Matmut) et assurance de personnes (prévoyance, santé, épargne retraite, coeur de métier d'AG2R.

Le 24 janvier dernier, André Renaudin d'AG2R La Mondiale et Nicolas Gomart de la Matmut se présentaient ainsi, respectivement, comme directeur général et directeur général délégué du nouvel ensemble comptant 18 millions d’assurés, plus de 500 000 entreprises et plus de 120 branches professionnelles couvertes.

Et, il y a un mois, ils présentaient même des résultats combinés avec un chiffre d'affaires de 11,9 milliards d'euros et de 370 millions de bénéfices net.

Il faut croire que la lune de miel n'aura duré que 100 jours !
 

Un coup d'arrêt avant des assemblées générales décisives

Le communiqué publié jeudi en fin d'après midi fait état de "divergences de valeurs, de vision et de méthodes entre AG2R LA MONDIALE et MATMUT qui s’opposent à la poursuite de la constitution du Groupe" .
Jusque là pourtant, La Mondiale avait été le fer de lance de rapprochements inédits.
Dés 2008, la société d'assurance mutuelle s'alliait avec le groupe paritaire de protection sociale AG2R: ce mariage était à cette époque inédit entre deux familles de l'assurance différente (paritaire et mutualiste) et voyait d'ailleurs une des premières utilisations de la SGAM, société de groupe d'assurance mutuelle, pour unir deux cousines de l'assurance.

Au delà de la question de la répartition entre activités concurrentielles (prévoyance, santé) et activités non concurrentielle (retraite complémentaire obligatoire), ce mariage inédit sera aussi en toile de fond, pour certains partenaires sociaux échaudés par les initiatives jugés parfois intempestives des directeurs généraux des groupes paritaires, de l'accord sur la gouvernance des groupes paritaires de protection sociale conclu le 8 juillet 2009.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Depuis, AG2R La Mondiale n'a eu de cesse d'étendre le groupe d'abord grâce à son pôle mutualiste.
Le groupe constituera en 2014, en fusionnant 11 de ses mutuelles, la Mutuelle VIA SANTE, l'une des première mutuelle interprofessionnelle de France, pour faire face à la généralisation de la complémentaire santé en entreprise.

L'intégration de Réunica, groupe paritaire, a été mené à bien en 2015 avant les premières velléités de s'allier avec la Matmut.
Elle faisait suite à un compagnonnage peu fructueux avec la MACIF depuis 2011 malgré la constitution d'une Institution de Prévoyance commune reprise finalement par AG2R La Mondiale.
Suite au communiqué de presse de La Mondiale, les assemblées générales du groupe AG2R La Mondiale qui s'annoncent pourraient donc, cette fois-ci, enterrer une fusion murie depuis plus d'1 an.

Du côté de la Matmut, son directeur a fait part de sa stupéfaction sur Twitter alors que le  Conseil d'administration de la Mondiale auquel il assistait en tant qu'invité a annoncé une Assemblée générale extraordinaire "pour tirer toutes les conséquences de cette décision" et mandate son Directeur André Renaudin, à la tête du groupe AG2R La Mondiale Matmut pour "mettre en œuvre les décisions prises et préparer l’avenir".

D'ores et déjà, le conseil d’administration de la nouvelle entité a pris acte de cette séparation : "L’Association sommitale AG2R La Mondiale Matmut a constaté, à l’instar de La Mondiale, que des divergences partagées remettaient en question la poursuite du processus d’unification. En conséquence, AG2R La Mondiale décident d’un commun accord de poursuivre le processus de séparation initié par La Mondiale" et a démis de ses fonctions Nicolas Gomart.
 
La Rédaction




Sur le même thème
< >

Vendredi 10 Novembre 2017 - 09:00 Mutualisation : la Boulangerie persiste et signe !