Connectez-vous S'inscrire
la protection sociale de branche

Merci Pierre !

08/09/2015



Pierre Laversanne a dirigé avec brio les travaux actuariels de LPSB Conseil
Pierre Laversanne a dirigé avec brio les travaux actuariels de LPSB Conseil
Tu étais un homme de chiffres, le meilleur actuaire de France sans nul doute. Notre « madame Soleil des mathématiques » comme tu l’as dit.
 
Là où d’autres enveloppent leurs analyses de graphiques en veut-tu en voilà, toi, tu allais à l’essentiel avec le souci des mots simples, compréhensibles de tous.
Avec toi, pas de fioritures, c’était droit au but (de quoi ravir le supporter que je suis) !

 
Au-delà, tu étais un homme de parole.
Et tu étais aussi un homme de valeurs.

Ta parole a suffi pour que nous lancions ensemble de grands projets, pour innover, même bousculer le petit monde de la protection sociale.
Toi qui avais réalisé une si brillante carrière du côté assureurs, tu as su contribuer à l’émergence des régimes de branche, à promouvoir la mutualisation dans l’intérêt des entreprises et salariés. Des millions d’assurés, sans le savoir, te doivent un petit peu, sinon beaucoup.
 
De nombreux professionnels peuvent te remercier de leur avoir mis le pied à l’étrier, moi y compris ! Tu nous as toujours soutenus dans nos périodes parfois difficiles.

Ta bienveillance et ton humanité manqueront.

 
« Quelle est la différence entre Dieu et un actuaire ? Dieu ne pense pas qu’il est actuaire ». Voilà une blague d’actuaire qui ne s’appliquait pas du tout à toi.

Des titres tu en avais, des décorations méritées aussi. Mais tu n’avais pas le melon… un vrai oiseau rare dans le monde de l’assurance !

 
Notre dernière aventure commune est née il y a peu.

J’ai pu compter sur toi.
Nous avons tous pu compter sur toi.

En juin dernier, tu analysais encore un compte pour une branche professionnelle que nous suivions.

 
Je ne t’oublie pas.

Merci pour ton professionnalisme, merci pour ta bienveillance, merci pour ton humanité…


Merci pour tout Pierre !

 
Olivier Ferrère





S'abonner à la lettre d'information




Suivez nos réseaux sociaux
Twitter
YouTube
LinkedIn

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

Si le Ministre Olivier Véran a déclaré le 22 avril que le personnel soignant devait avoir une reconnaissance automatique de leur contamination par le coronavirus comme maladie professionnelle, les deux organisations syndicales de salariés la réclament pour tous les salariés touchés.

En l'absence du COVID-19 au sein du tableau des maladies professionnelles reconnues par la sécurité sociale, la secrétaire nationale de la CFDT Catherine Pinchaud demande "un dispositif exceptionnel pour l’indemnisation des personnes contaminées par le coronavirus en travaillant ou lors de leur trajet pour se rendre sur leur lieu de travail"

Pour FO comme la CFDT, se joue une question de justice et d'égalité de traitement entre salariés du public et du privé pour le bénéfice d'une meilleure indemnisation.

Le communiqué de la CFDT du 23 avril 2020
La déclaration de la commission exécutive confédérale FO du 20 avril 2020