Connectez-vous S'inscrire
la protection sociale de branche
Négociations paritaires

Recommandation : les 7 commandements à respecter pour obtenir l’extension de son accord de branche - 04/02/2019

Voici les préconisations pour obtenir l’extension de sa recommandation en santé ou prévoyance sans réserves ni exclusions et donc, dans les meilleurs délais ! et ainsi permettre son application à...

Prévoyance : les 7 commandements à respecter pour obtenir l’extension de son accord de branche - 23/10/2017

Voici les préconisations pour obtenir l’extension de votre accord Prévoyance sans réserve ni exclusion et donc, dans les meilleurs délais ! et ainsi permettre son application à toutes les entreprises...

Protection sociale complémentaire: une forte baisse des accords de branche en 2016 ! - 28/09/2017

Si le thème « retraite complémentaire et prévoyance » reste l’un des principaux sujets de négociation en branche en 2016, un reflux de 33 % accompagne la baisse globale des accords de branche selon...

Santé : les 9 commandements à respecter pour obtenir l’extension de son accord de branche - 14/09/2017

Voici les préconisations pour obtenir l’extension de votre accord Santé sans réserve ni exclusion et donc, dans les meilleurs délais ! et ainsi permettre son application à toutes les entreprises et...

EXCLU: les partenaires sociaux de la Boulangerie défendent leur "convention collective de sécurité sociale" - 16/03/2017

A l'occasion du Petit-déjeuner Débat événement organisé le jeudi 16 mars 2017 par la-protection-sociale-de-branche.fr, a été dévoilé le communiqué de la branche de la Boulangerie suite aux arrêts du...

Bilan de la négociation collective 2015 : la protection sociale à l’affiche ! - 11/10/2016

Avec 232 références dans les accords et avenants conclus en 2015, le thème « retraite complémentaire et prévoyance » a été l’un des principaux sujets de négociation en branche ce que révèle le...

Pourquoi la recommandation ne sera pas la "poubelle" des assureurs - 29/02/2016

Retrouvez la tribune d'Olivier Ferrère née du Petit-déjeuner événement du 11 février dernier "Recommandation Année Zéro: les nouveaux défis ! " organisé par votre site préféré et Ma Branche Pro. Fin...

Proposition n°7 : Un réel contrôle des obligations conventionnelles - 25/08/2015

Les partenaires sociaux négocient un tableau de garantie, des taux de cotisation auprès des recommandés mais, au-delà, des conditions d’assurance (limites, exclusion de garanties), conditions...

Proposition n°4 : Une obligation de couverture en matière de prévoyance lourde - 14/08/2015

L’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 généralise la complémentaire Santé pour les entreprises et salariés en instaurant un panier de soins minimum. Sur la prévoyance (arrêt de...

Proposition n°1 : Une procédure accélérée d'extension des accords de branche en matière de protection sociale - 24/07/2015

Comme tout accord de branche, les accords « frais de santé » et « prévoyance » font l’objet d’une procédure d’extension afin de les rendre applicable à l’ensemble du secteur d’activité, que les...

La recette de la recommandation - 11/03/2015

Débutez les négociations, lancez l'appel d'offres, laissez bien mijoter, choisissez le(s) meilleur(s) morceau(x), dressez le(s) avec soin et .... dégustez cette douceur avec vos amis, branchés...


S'abonner à la lettre d'information




COVID-19: l'UNSA demande le renouvellement automatique des arrêts pour garde d'enfant et pour les personnes à risque

COVID-19: l'UNSA demande le renouvellement automatique des arrêts pour garde d'enfant et pour les personnes à risque

En cette période de confinement, les arrêts de travail pour garde d'enfant et pour maladies chroniques à risque ont été admis à indemnisation par l'assurance maladie comme au maintien de salaire par l'employeur pour une durée de 21 jours renouvelables (voir le détail dans notre article).

A l'issue de ces 21 premiers jours, l'UNSA dénonce aujourd'hui "certains employeurs [qui] ont la tentation de vouloir placer les salarié·es concerné·es, au-delà de la période de 21 jours, en activité partielle".

Le Syndicat demande donc le renouvellement automatique de ces arrêts de travail jusqu’à la fin du confinement "afin d’éviter toutes difficultés dans le paiement des indemnités journalières".

Rappelons que l'arrêt pour garde d'enfant nécessite une déclaration non pas du salarié mais de l'employeur sur le site de l'assurance maladie Ameli.

Le communiqué de presse de l'UNSA du 2 avril 2020


Suivez nos réseaux sociaux
Twitter
YouTube
LinkedIn