Connectez-vous S'inscrire
la protection sociale de branche

Extension dans la Récupération: la médecine alternative renforcée  30/04/2019

Extension dans la Récupération: la médecine alternative renforcée

L'arrêté du 17 avril 2019 (Journal Officiel du 25/04) vient d'étendre l'avenant du 4 octobre 2018 relatif au régime de prévoyance complémentaire des Industries et Commerces de la Récupération.
Il a amélioré le poste des actes hors nomenclature de la complémentaire santé à effet du 1er janvier 2019.

Suite au renouvellement du régime début 2015, les garanties ont déjà été améliorées en 2018 sans surcoût de cotisation tant en dentaire qu'en optique (avenant du 11 septembre 2017).
Cette fois, les médecines alternatives sont élargies aux Diététiciens ,Ergothérapeutes, Etiopathes, Homéopathes, Méthode Mézières, Microkinésithérapeutes, Nutritionnistes,
Pédicures, Podologues, Psychologues, Psychomotriciens, Psychothérapeutes, Réflexologues et Sophrologues.

Intégrées au poste des actes hors nomenclature (avec les vaccins non remboursés par la sécurité sociale) dont le forfait annuel atteint 160 € au lieu de 100 €, elles s'ajoutent aux Ostéopathes, Acupuncteurs et Chiropracteurs et bénéficient désormais d'une prise en charge de 4 séances de 40 € par an (au lieu de 25 €).


EN SAVOIR PLUS :
La complémentaire santé de la Récupération
 




S'abonner à la lettre d'information




Suivez nos réseaux sociaux
Twitter
YouTube
LinkedIn

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

Si le Ministre Olivier Véran a déclaré le 22 avril que le personnel soignant devait avoir une reconnaissance automatique de leur contamination par le coronavirus comme maladie professionnelle, les deux organisations syndicales de salariés la réclament pour tous les salariés touchés.

En l'absence du COVID-19 au sein du tableau des maladies professionnelles reconnues par la sécurité sociale, la secrétaire nationale de la CFDT Catherine Pinchaud demande "un dispositif exceptionnel pour l’indemnisation des personnes contaminées par le coronavirus en travaillant ou lors de leur trajet pour se rendre sur leur lieu de travail"

Pour FO comme la CFDT, se joue une question de justice et d'égalité de traitement entre salariés du public et du privé pour le bénéfice d'une meilleure indemnisation.

Le communiqué de la CFDT du 23 avril 2020
La déclaration de la commission exécutive confédérale FO du 20 avril 2020