Connectez-vous S'inscrire
la protection sociale de branche

Malakoff Médéric Humanis lauréat du Health Data Hub français !  18/04/2019

Malakoff Médéric Humanis lauréat du Health Data Hub français !

Dans le cadre du plan gouvernemental sur l’intelligence artificielle annoncé il y a un an, le Health Data Hub doit rassembler des données de santé anonymisées pour développer la recherche médicale et améliorer les soins.

Suite au lancement d'un appel à projet en janvier de la future plateforme hexagonale de données de santé, les dix premiers projets publics ou privés ont été dévoilés le 16 avril devant la Ministre Agnès Buzyn qui a fait état de la « la richesse et [du] potentiel de notre patrimoine de données, à travers des cas d’usages innovants, concrets et prometteurs ».

Parmi les lauréats, ARAC est le seul projet sélectionné porté par un organisme assureur: Malakoff Médéric Humanis.
Il s'agit de "Mesurer et comprendre les restes à charge réels des patients". Le but est de compléter les données de l’Assurance Maladie avec des données de remboursements complémentaires et de calculer ainsi les restes à charge finaux réels des patients dans le modèle de protection sociale français et "de s'interroger sur les modes de financement des dépenses de santé, d'éclairer les questions de pouvoir d’achat et de solvabilisation du recours aux soins" comme le précise le dossier de presse.

Une fois abouti, le projet doit en effet permettre une mesure précise des restes à charge jusqu'alors déterminés de manière empirique à l’aide d’enquêtes.

Le communiqué de presse du 16 juin annonçant les 10 Lauréats de l’appel à projet du Health Data Hub




S'abonner à la lettre d'information




Suivez nos réseaux sociaux
Twitter
YouTube
LinkedIn

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

CFDT et FO réclament la reconnaissance du COVID-19 comme maladie professionnelle pour tous les salariés exposés

Si le Ministre Olivier Véran a déclaré le 22 avril que le personnel soignant devait avoir une reconnaissance automatique de leur contamination par le coronavirus comme maladie professionnelle, les deux organisations syndicales de salariés la réclament pour tous les salariés touchés.

En l'absence du COVID-19 au sein du tableau des maladies professionnelles reconnues par la sécurité sociale, la secrétaire nationale de la CFDT Catherine Pinchaud demande "un dispositif exceptionnel pour l’indemnisation des personnes contaminées par le coronavirus en travaillant ou lors de leur trajet pour se rendre sur leur lieu de travail"

Pour FO comme la CFDT, se joue une question de justice et d'égalité de traitement entre salariés du public et du privé pour le bénéfice d'une meilleure indemnisation.

Le communiqué de la CFDT du 23 avril 2020
La déclaration de la commission exécutive confédérale FO du 20 avril 2020